Au 1er trimestre

L’échographie du 1er trimestre se réalise entre 11 et 14 semaines d’aménorrhée * (SA), idéalement entre 12 et 13 SA.
* Semaine d’aménorrhée : temps écoulé, depuis la date des dernières règles, calculé en semaines et jours. Dans certains cas les dates des dernières règles et la date du début de grossesse ne correspondent pas : on calcule alors le temps écoulé depuis la date du début de grossesse auquel on ajoute deux semaines.

Elle permet :
- de contrôler que votre grossesse se situe bien dans l’utérus, si ce n’est déjà fait ;
- de vérifier qu’il existe un seul embryon ou fœtus, plus rarement d’une grossesse gémellaire ou multiple ;
- d’apprécier le bien être de votre fœtus ou de votre embryon (activité cardiaque, mouvements actifs) ;
- de mesurer la taille de votre fœtus ce qui permet de contrôler votre terme et éventuellement de le modifier ;
- de mesurer la clarté nucale dont les dimensions sont importantes pour évaluer le risque que votre fœtus soit porteur d’une anomalie chromosomique (en particulier trisomie 21, mais pas seulement) ou d’une malformation (cardiaque, mais pas uniquement) ;
- de faire un premier bilan morphologique de façon à dépister les malformations fœtales majeures.

Pour réaliser cet examen, vous êtes allongée, le plus souvent, le médecin glisse une sonde sur votre abdomen, après y avoir déposé du gel. Le gel peut vous donner une sensation de froid, liée aux électrolytes qu’il contient.

Dans la grande majorité des cas, vous n’avez pas besoin d’avoir la vessie pleine.

La manipulation de la sonde sur votre abdomen, par le médecin, peut entraîner une sensation de gêne du fait de la pression exercée.

Dans certaines circonstances il est nécessaire d’utiliser une sonde vaginale. Vous êtes alors en position gynécologique, protégée par un drap d’examen. Une sonde recouverte d’une protection stérile est glissée dans votre vagin, ce qui n’est pas douloureux. Cette technique permet de positionner la sonde au plus près des structures à examiner et d’obtenir, dans certaines circonstances, des images de meilleure qualité que par voie abdominale.

La mesure de la clarté nucale, doit répondre à un certain nombre de critères de qualité, qui peuvent être obtenus en quelques minutes mais aussi après un examen plus ou moins long. L’important est donc plus l’obtention de ces critères de qualité que le temps d’examen.

Dans tous les cas, vous pourrez suivre le déroulement de votre examen sur un écran de contrôle, situé face à vous.